Annuaire > Adrien Amandine

Thèse de doctorat 2013/2016
École Doctorale Sciences pour l’Environnement Gay Lussac (GL)
Formation d’origine :
Ingénieur en Agronomie, spécialité biotechnologies, Ecole Nationale Supérieure d’Agronomie et des Industries Alimentaires de Nancy (ENSAIA) 2008-2012

(2013-2016) Conception à l’échelle industrielle et évaluation de l’activité biologique de polysaccharides extraits de macro-algues.

Mots clés : macroalgues, activité biologique, polysaccharides sulfatés, dépolymérisations

Directeur de thèse :
Thierry MAUGARD, Professeur des universités, Université de La Rochelle, CNRS, LIENSs UMR 7266
Nicolas BRIDIAU, Maître de conférences, Université de La Rochelle, CNRS, LIENSs UMR 7266
Responsables scientifiques :
-  Stanislas BAUDOUIN, chef d’entreprise de SEPROSYS
Financement : Allocation de l’Agence Nationale pour la Recherche Technique (ANRT) : CIFRE/SEPROSYS



Conception à l’échelle industrielle et évaluation de l’activité biologique de polysaccharides extraits de macro-algues.
L’activité biologique de polysaccharides extraits de macroalgues est connue depuis longtemps. Citons en exemple les fucoïdanes de macro-algues brunes qui ne présentent aucune toxicité, n’induisent pas d’inflammation et pourraient servir d’agents anticoagulant, anti-inflammatoire, antiviral, anti-tumoral. Leur activité dépend du poids moléculaire, de la nature des unités de base, du contenu en groupements sulfate et de leurs positions, du type de liaison ainsi que de la géométrie de la molécule.
Le 1er objectif de cette thèse est de mieux comprendre le lien entre la structure et l’activité biologique de polysaccharides, natifs ou modifiés, extraits de macro-algues présentes dans nos régions, obtenus suivant un procédé novateur d’extraction/purification développé par la société SEPROSYS. Ces travaux, réalisés au laboratoire LIENSs, permettront d’évaluer le potentiel de ces extraits d’algues dans le domaine des aliments fonctionnels, des produits de santé pharmaceutiques naturels et des cosmétiques. Pour maximiser ces propriétés, il pourra être nécessaire de réduire la masse molaire de ces polysaccharides par dépolymérisation. Cette dépolymérisation pourra se faire par voie chimique (acide, radicaux), physique (ultrasons, microondes) ou biochimique.
Le 2eme objectif de cette thèse, est, après optimisation du procédé, de proposer aux clients une plateforme d’expertise dans les domaines de l’extraction, la purification et la caractérisation d’ingrédients naturels issus de biomasses marine.


Principales collaborations :
- Société SEPROSYS, La Rochelle