Annuaire > Barnett Alexandre

Thèse de doctorat 2010/2013
Ecole doctorale de l’Université de La Rochelle

Formation d’origine :
Master Recherche AIEL (Approche Intégrée des Ecosystèmes Littoraux), 2009-2010

(2010-2013) Régulation de l’activité photosynthétique du microphytobenthos (MPB) et conséquence sur la dynamique saisonnière de la production primaire dans les vasières littorales des Pertuis Charentais

Mots clés : Microphytobenthos, dynamique saisonnière, production primaire, vasière littorale

Directeur de thèse :
Christine Dupuy, Enseignant-chercheur, grade classe normale, 4ème échelon, Université de La Rochelle, LIENSs UMR 7266

Responsables scientifiques :

  • Johann Lavaud, Chercheur, CR2, CNRS, LIENSs
  • Vona Méléder, MCF 67, Univ.Nantes (EA 2160 ‘Mer, Molécules, Santé’)
  • Jean-Luc Mouget, MCF 66 Univ. Le Mans(‘MMS’)

Financement : Bourse de thèse de la Région Poitou-Charentes.



Régulation de l’activité photosynthétique du microphytobenthos (MPB) et conséquence sur la dynamique saisonnière de la production primaire dans les vasières littorales des Pertuis- Charentais.
La zone littorale est un méta-écosystème complexe où les influences terrestres et marines convergent en une mosaïque d’écosystèmes illustrée par la série typique marais/estuaire/vasières intertidales/baie semi-fermée/plateau continental.
Ce système présente une forte biodiversité allant des microorganismes (dont les eucaryotes autotrophes ou microalgues) aux macroconsommateurs secondaires. Il est le siège d’une forte productivité biologique parmi les plus élevées (jusqu’à 30% du total terrestre annuel), et il joue un rôle majeur dans les cycles biogéochimiques de plusieurs composants essentiels (carbone, azote). Il a été récemment établi que les vasières intertidales jouent un rôle central dans la productivité des zones littorales grâce à l’enrichissement trophique des écosystèmes adjacents.
La forte productivité des vasières est due à l’activité intensive des microalgues (Blanchard, 2006). Elles constituent le microphytobenthos (MPB) qui forme un biofilm photosynthétique dense à la surface du sédiment à marée basse. Sous nos latitudes, le MPB est largement dominé par les diatomées qui sont considérées comme les producteurs primaires marins les plus importants (Armbrust, 2009).
Le MPB est donc essentiel au fonctionnement et à la structuration des réseaux trophiques des vasières intertidales mais aussi des écosystèmes adjacents en fonction de l’export de la production locale par les courants tidaux. Bien que la production primaire des vasières soit plutôt bien quantifiée, l’activité biologique du MPB demeure une ‘boîte noire’ dans les modélisations trophiques bentho-pélagiques proposées (Guarini, 2004). En effet, le MPB est souvent considéré comme une entité simple dont la diversité spécifique et la complexité fonctionnelle ne sont pas prises en compte dans l’étude des réponses aux contraintes environnementales. En particulier, il reste à éclaircir la régulation fine et les dynamiques de la productivité photosynthétique du MPB ainsi que l’influence des facteurs environnementaux, spécialement la lumière, sur celles-ci. De plus, l’influence de la diversité spécifique du MPB et de sa dynamique temporelle sur la productivité des vasières n’a jamais été étudiée en profondeur..


Principales collaborations : Le travail se fera dans le cadre des activités de l’équipe DYFEA de LIENSs. Il sera réalisé en lien direct avec celui d’un post-doctorant allemand (Bernard Lepetit) financé par le DAAD (organisme d’échange Germano-français), et qui débutera en août 2010. Le travail se fera en collaboration directe avec l’unité ‘Mer, Molécules, Santé’ de l’Université de Nantes-Le Mans (Vona Méléder et Jean-Luc Mouget).
  • Une collaboration avec Joao Serodio du CESAM (Center for Environmental and Marine Studies), Aveiro-Portugal est également en cours (CDD CNRS chercheur invité 3 mois pour JS en 2010 ; projet soumis au FCT-ANR portugaise en décembre 2009) sur le sujet ; un projet sera également soumis au programme d’échange Franco-Portugais de l’Egide
    (PHC Pessoa) en mai 2010 pour la période 2011-2012.