Annuaire > Baumann Juliette

Thèse de doctorat (2014-2017)
Ecole doctorale de l’Université de La Rochelle (Gay Lussac)
Formation d’origine :
Licence et Master Sciences de la Terre et de l’Univers à l’Université de Strasbourg (2008-2013)
Master 2 Géosciences Marines et Environnements Aquatiques, Université Via Domitia de Perpignan (2013-2014)

(2014-2017) Signature sédimentaire des submersions marines et des tempêtes en milieu côtier.

Mots clés : Submersions marines, marais doux, washovers, analyses multi-proxy sur carottes sédimentaires

Responsables scientifiques :

  • Éric CHAUMILLON, PR2, Université de La Rochelle, LIENSs UMR 7266
    Financement : Bourse de thèse de la région Poitou Charente, budget de fonctionnement du Marais poitevin.

Signature sédimentaire des submersions marines et des tempêtes en milieu côtier.
Les submersions marines, qu’elles soient provoquées par des tsunamis ou des surcotes sont des catastrophes naturelles de grande ampleur qui affectent de nombreuses régions côtières du monde et il est fondamental d’améliorer notre connaissance de cet aléa.
Le but de cette thèse est de préciser la signature sédimentaire d’une submersion marine liée à une tempête.
Une première approche consiste à étudier des dépôts très récents (mis en place pendant hiver 2013-2014, qui s’est caractérisé par les houles les plus fortes des dernières décennies et a entraîné une forte érosion des côtes) de brèche de dune (ou washover) dont les conditions météo-hydrodynamiques de mise en place sont assez bien connues. L’objectif ici est d’établir un modèle de faciès de ces dépôts sableux en lien avec les conditions hydrodynamiques de mise en place de ces dépôts. Pour cela, plusieurs méthodes sont utilisées allant du volume par la topographie, au géoradar, aux tranchées et enfin grâce à des carottes sédimentaires. Les dépôts contenus dans les carottes subissent des analyses granulométriques et d’anisotropie de susceptibilité magnétique (ASM) afin d’identifier des unités de dépôts correspondant aux différentes tempêtes ayant contribué à la mise en place de l’ensemble. Cela permettrait (1) d’améliorer l’identification des paléo submersions en milieu côtier, et (2) d’identifier un ou plusieurs critères de distinction entre les dépôts de tempête et les dépôts de tsunamis (verrou scientifique majeur à l’échelle internationale).
La deuxième approche vise à préciser la signature sédimentaire d’une submersion dans les marais côtiers (Charente Maritime et sud Vendée). En effet, l’identification des paléo submersions dans le monde fait déjà l’objet de très nombreuses études, mais les zones d’étude se cantonnent souvent dans des marais présentant une barrière sableuse au front de mer. Ici, nous cherchons d’autres indices qu’un apport de sable dans le marais par la submersion en passant par des analyses multi-proxy sur des carottes sédimentaires (imagerie, granulométrie des dépôts, composition chimique (XRF), microfaune et microflore, argiles, comptage gamma…), qui permettraient d’obtenir une méthode d’identification des submersions marines dans les marais de tout type.
Cette thèse a donc comme objectifs majeurs d’apporter une meilleure connaissance de l’enregistrement sédimentaire des submersions marines et des tempêtes et d’apporter une méthodologie et des éléments nouveaux pour mieux estimer les temps de retour de ces évènements.
JPEG - 44.6 ko
Opération de carottage dans le Marais poitevin.
PNG - 466.6 ko
Orthophoto d’un dépôt de washover à la pointe de Gatseau (Sud de l’île d’Oléron).


Principales collaborations :
  • Jean-Luc SCHNEIDER, PR, Université de Bordeaux, EPOC UMR CNRS 5805.

Publications :

  • Baumann J., Chaumillon E., Schneider J.-L., Guillot B., Schmutz M. (2016). Recent washover sedimentology : variability of storm sediment records. Examples related to the extreme storm clustering during the winter of 2013/2014. Infra-gravity waves : From driving mechanism to impacts, 2016.
  • Baumann J., Chaumillon E., Schneider J.-L., Guillot, B., Mornet S., Schmutz M. (2015). Washovers actuels : processus de mise en place et sédimentologie. 15ème congrès de l’ASF, 2015.
  • Baumann J., Mauffrey M.-A., Berné S., Jouet G. (2014). Signature stratigraphique d’une remontée pulsée du niveau marin au début de la dernière déglaciation (bordure de plateforme, Golfe du Lion, Méditerranée Ouest). RST 2014.
  • Baumann J., Bano M., Dujardin, J.-R., Schuster M., Duringer P., Robin N. (2014). Imaging the Internal Architecture and Explain the Dynamics of Foredunes by GPR Investigations (Normandy, France). Near Surface – Geoscience 2014.
  • Baumann J., Dujardin J.-R., Duringer P., Robin N., Schuster M., Bano M. (2014). Internal architecture of foredunes and their dynamics resolved by GPR (Regnéville inlet, Normandy, France). EGU general assembly 2014.
  • Baumann J., Dujardin J.-R., Bano M., Duringer P., Robin N., Schuster M. (2013).Architecture et dynamiques de systèmes de dunes littorales : imagerie géophysique (GPR), géomorphologie et sédimentologie. 14ème congrès de l’ASF, 2013.

Activités d’enseignement :

  • DCACE à l’Université de la Rochelle au sein du département des sciences de la terre.
    - Introduction à la mention sciences de la Terre – TD (L1)
    - Sortie de terrain à la pointe du Chay, Charente Maritime (L1)

    - Environnements sédimentaires côtiers – TD et cours (L2)

    - Techniques de géodésie terrestre – TP (L2)
    - Stage de terrain Stratigraphie et tectonique à Dignes-les-Bains (L3)
    - Techniques à la mer – TD et cours (M1)
    - Géomorphologie et stratigraphie des environnements sédimentaires littoraux – TD et cours (M1)
  • Encadrement de stages :
    - Yannel N’GORAN (L3) : Caractérisation de la base d’un dépôt de washover et de son architecture interne à partir de données de géoradar, de carottage et topographiques au sud de l’île d’Oléron (pointe de Gatseau).
    - Salomé GUIGNARD (L3-Bordeaux, EPOC) : Etude de la fabrique magnétique des dépôts d’un cône de tempête (washover fan) de la Pointe de Gatseau (île d’Oléron, Charente Maritime).
    - Marion Genet (L3) : Variabilité de la signature sédimentaire des submersions marines de tempête dans les marais doux par l’analyse des foraminifères (marais d’Yves, marais poitevin).