Annuaire > Durollet Marie

Thèse de doctorat 2012-2015
Ecole doctorale de l’Université de La Rochelle
Formation d’origine :
Master Recherche AIEL (Approche Intégrée des Ecosystèmes Littoraux), 2010-2011

(2012-2015) Régulation de la fonction cardio-respiratoire au cours du cycle de vie de Nothobranchius furzeri : rôle de la température et du régime alimentaire

Mots clés : Nothobranchius furzeri, sénescence, capacité métabolique, physiologie, fonction cardio-respiratoire, cardiomyocytes, facteurs environnementaux

Directeur de thèse :
Christel Lefrançois, MCF, Université de La Rochelle, LIENSs UMR 7266
Responsables scientifiques :
Nathalie Imbert, MCF, Université de La Rochelle, UMR 7266
Financement : Allocation du Ministère de l’Education Nationale, de la Recherche et de la Technologie (MENRT)



Régulation de la fonction cardio-respiratoire au cours du cycle de vie de Nothobranchius furzeri  : rôle de la température et du régime alimentaire.
Les organismes aquatiques occupant les écosystèmes littoraux sont soumis à un ensemble de facteurs environnementaux constituant une matrice hautement variable, spatialement et temporellement. A l’échelle de la vie d’un organisme, le système cardio-respiratoire est un élément central de son adaptation au milieu (Farrell, 2002 ; Claireaux et al., 2005). Le débit sanguin doit être constamment régulé par des ajustements efficaces entre la force de contraction du tissu cardiaque et sa fréquence de contraction. L’objectif est de maintenir, suivant les conditions du milieu et les besoins de l’organisme, un flux sanguin suffisant pour assurer le transport des gaz respiratoires, des nutriments essentiels et des métabolites vers les différents tissus.
Mieux comprendre les mécanismes de régulation de la fonction cardio-respiratoire est donc un élément central dans l’évaluation de l’adaptabilité des organismes et ce, aux différents stades de leur développement
Le modèle biologique choisi est le poisson Nothobranchius furzeri, dont la durée de vie est extrêmement courte ( 6 mois).
Les objectifs de cette thèse sont
i) d’étudier finement les mécanismes de régulation de la fonction cardiaque à différents niveaux d’organisation,
ii) d’évaluer les conséquences sur les capacités métaboliques aérobies des individus,
iii) d’estimer les effets des facteurs environnementaux comme la température et le régime alimentaire, ainsi que des facteurs internes comme le stade de développement.

JPEG - 81.2 ko
Cellule cardiaque de Nothobranchius furzeri