Annuaire > Peltier Hélène

Thèse de doctorat 2008-2011
Ecole doctorale de l’Université de La Rochelle

Formation d’origine :
Master Recherche EDEL (Exploitation Durable des Ecosystèmes Littoraux), 2006/2007

(2008-2011)
Cétacés et changements environnementaux : développement et tests d’indicateurs d’état de conservation ou de la trajectoire de populations en vue d’établissement de stratégies de surveillance.

Mots clés : Indicateurs de population, monitoring, cétacés.

Directeur de thèse :
Vincent RIDOUX, Professeur, Université de La Rochelle, LIENSs UMR 6250
Responsables scientifiques :
Vincent RIDOUX, Professeur, Université de La Rochelle, LIENSs UMR 6250
Financement : Bourse CNRS/Région Poitou Charente



Cétacés et changements environnementaux : développement et tests d’indicateurs d’état de conservation ou de la trajectoire de populations en vue d’établissement de stratégies de surveillance.
Les effets des changements environnementaux sur la biodiversité sont au cœur des réflexions sur la durabilité des activités humaines. Les Directives « Habitats » et « Stratégie Marine Européenne » de l’UE impliquent de réaliser périodiquement une évaluation de l’état de conservation des espèces et habitats d’intérêt communautaire. Cependant les indicateurs recommandés, l’abondance et la distribution, peuvent rarement être documentés d’une manière permettant des comparaisons temporelles. Dans le domaine marin, le problème est accentué par les coûts d’acquisition des données qui rendent l’information très fragmentaire.
L’état de conservation des populations de cétacés est actuellement évalué par le moyen de recensements en mer. Les coûts élevés de ces opérations restreignent leur fréquence à un rythme approximativement décennal. Cette approche ne peut donc pas constituer une stratégie de surveillance. Par ailleurs, l’abondance est un indicateur qui exprime des processus passés. Or les décisions de gestion devraient être prises en amont pour être efficaces et ne pas restreindre le champ de l’ingénierie environnementale au seul domaine de la restauration de situations trop dégradées. Ce point est crucial pour des espèces longévives dont la flexibilité des paramètres démographiques est limitée. Les sources alternatives de données sur l’état des populations de cétacés incluent l’utilisation de plates-formes d’opportunité, de bouées acoustiques, de recensements aériens et l’analyse des échouages. Actuellement, le choix de l’une ou l’autre approche est souvent lié aux opportunités locales et aucune analyse comparée des performances de ces différentes voies n’a été conduite. Ce projet a pour objectif de tester les performances de différents indicateurs d’état des populations de cétacés dans le cadre de politiques de gestion réparatrices ou, idéalement, préventives. Il permettra de proposer une stratégie de surveillance des populations européennes de cétacés.




Principales collaborations :
  • Centre de Recherche sur les Mammifères Marins
  • Pierre Daniel, Météo France
    Publications :
  • Peltier, H., Ridoux, V., Daniel, P., Van Canneyt, O. (2008) Improving representativeness of marine mammal stranding data : determining drift and discovery rates of small cetaceans along the French coast. 22nd Annual Conference of the European Cetacean Society, Egmond aan Zee, Pays-Bas.
  • Peltier, H., Certain, G., Daniel, P., Van Canneyt, O., Ridoux, V. How strandings records can inform on cetacean at sea : an attempt to model and validate drift and discovery rates. 23rd Annual Conference of the European Cetacean Society, Istanbul, Turkey.

Activités d’enseignement :
Enseignements Université La Rochelle S1(TD)