Annuaire > Poitevin Cyril

Thèse de doctorat (2015-2018)
Ecole doctorale de l’Université de La Rochelle
Formation d’origine :
Master AIEL (Approche Intégrée des Ecosystèmes Littoraux), 2012 - La Rochelle (17)

(2015-2018) Mouvements verticaux du sol le long de la côte par combinaison de données d’interférométrie d’images radar satellites avec des stations permanentes GPS au sol. Application à la côte et confrontation aux observations de niveau marin.

Mots clés : Mouvements verticaux du sol, InSAR, GPS, niveau de la mer

Responsables scientifiques :
-  Guy WÖPPELMANN, Professeur, Université de La Rochelle, LIENSs UMR 7266
-  Laurent TESTUT, Chercheur, LEGOS / OMP, LIENSs UMR 7266 / ULR
Financement : Allocation du Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche



Mouvements verticaux du sol le long de la côte par combinaison de données d’interférométrie d’images radar satellites avec des stations permanentes GPS au sol.
Application à la côte et confrontation aux observations de niveau marin.
Le changement climatique induit une élévation du niveau marin qui, loin d’être uniforme, présente une variabilité régionale importante, en particulier à la côte, associée aux mouvements du sol. L’information actuellement disponible le long des côtes françaises sur ces mouvements du sol s’avère éparse et peu précise. Au mieux des stations GPS apportent une détermination à quelques dixièmes de millimètres par an près dans un repère géocentrique (lorsqu’elles existent, se trouvent dans un environnement favorable et observent depuis assez longtemps) mais leur validité spatiale est limitée et leur extrapolation peu raisonnable en raison du caractère très local de la plupart des mouvements verticaux du sol.
L’objectif de cette étude est donc de déterminer une méthodologie pour obtenir une information spatialement dense et précise des mouvements verticaux du sol le long de la côté. Un examen de l’apport des méthodes d’interférométrie radar par satellite (InSAR) en combinaison avec les méthodes GPS (géocentriques) développées par SONEL sera apporté pour remplir cet objectif.


Principales collaborations :
  • Goneri Le Cozannet, BRGM
  • Daniel Raucoules, BRGM