Annuaire > Pouil Simon

Thèse de doctorat (2014-2017)
Ecole doctorale de l’Université de La Rochelle
Formation d’origine :
Master Recherche EcoSytèmeS (Fonctionnement des écosystèmes aquatiques et terrestres, naturels et anthropisés), 2012-2014 – Université de Montpellier

(2014-2017) Rôle des facteurs biotiques et abiotiques sur le transfert trophique des éléments traces chez les téléostéens.

Mots clés : Transfert trophique, Métaux, Efficacité d’assimilation, Poissons marins, Radiotraceurs
Responsables scientifiques :
Paco Bustamante, Professeur, Université de La Rochelle, LIENSs UMR 7266
Marc Metian, Research scientist, l’Agence Internationale de l’Energie Atomique – Laboratoires de l’Environnement (IAEA-EL)
Yasmine Dechraoui-Bottein, Research scientist, l’Agence Internationale de l’Energie Atomique – Laboratoires de l’Environnement (IAEA-EL)

Financement : Financement par l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (IAEA)



Rôle des facteurs biotiques et abiotiques sur le transfert trophique des éléments traces chez des téléostéens
Les téléostéens, comme d’autres organismes, accumulent les éléments traces (essentiels et non-essentiels) au travers de différentes voies. Aujourd’hui de nombreuses études ont mis en évidence le rôle majeur que peut avoir le transfert trophique sur l’accumulation des éléments traces essentiels et non essentiels chez ces espèces. Il est également reconnu que de nombreux facteurs environnementaux peuvent impacter le transfert trophique des éléments traces chez les téléostéens.
Toutefois, malgré le fait que l’importance de cette voie d’accumulation des éléments traces soit reconnue, peu d’études ont été menées pour comprendre les effets des facteurs biotiques (e.g. la nature de la ressource trophique) et abiotiques (e.g. le pH et la T°C). Ce constat est particulièrement vrai pour les espèces marines.
Dans le contexte des changements globaux où les activités anthropiques sont à l’origine de modifications environnementales sans précédent il est donc primordial d’appréhender l’influence de facteurs tels que l’acidification, l’élévation des températures des eaux de surface ainsi que l’augmentation de la fréquence des efflorescences algales nuisibles sur l’assimilation des éléments traces par les téléostéens marins.
Dans ce contexte, les objectifs de cette thèse sont donc de déterminer :
  • Partie I : L’influence de la ressource trophique sur l’assimilation des éléments traces chez différentes espèces de téléostéens (approche comparative)
  • Partie II : L’influence de la présence de phycotoxines sur l’assimilation des éléments traces chez un téléostéen (approche descriptive)
  • Partie III : L’influence de T°C et du pH sur l’assimilation des éléments traces chez un téléostéen (approche descriptive
JPEG - 31.6 ko

Publications :

  • Pouil S, Warnau M, Oberhänsli F, Teyssié J-L, Metian M (2015) Trophic transfer of 110mAg in the turbot Scophthalmus maximus through natural prey and compounded feed. J Environ Radioact 150:189–194