Archives actu > Rencontre et débats autour de la pêche récréative

Jeudi 22 novembre 2012

Pôle Communication, Multimédia et Réseau44, av. Albert Einstein
La Rochelle

Dans le cadre du Programme GIPREOL soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche (prog. Systerra) et coordonné par l’UMR LIENSs de l’Université de La Rochelle.

Ce programme a permis de dégager les grands traits de l’activité de pêche à pied récréative sur les estrans rocheux de l’Ile d’Oléron. A l’occasion de ce colloque, les principaux résultats de ce programme vous seront présentés mais *nous avons souhaité l’ouvrir à l’ensemble de la communauté nationale* s’intéressant à ces questions de pêche à pied récréative. Ainsi, nous serions très heureux de vous compter parmi nous pour échanger sur cette thématique aux multiples enjeux : écologiques, économiques, sociétaux, juridiques...




JPEG - 88.2 ko

Les Thématiques abordées :

L’étude des activités liées aux pratiques de Pêche à Pied Récréative (P.P.R.) nécessite d’aborder des thématiques aussi diverses que complémentaires. Le colloque que nous organisons traduit par son déroulement cette approche pluridisciplinaire ;

Ainsi, les interventions portant sur les aspects juridiques devront permettre de faire le point sur l’ensemble de la réglementation en vigueur à différents niveaux d’intervention, du plus locale jusqu’à l’échelle européenne.

Le suivi de toutes activités anthropiques requiert une évaluation quantitative, des études qualitatives et un suivi régulier des modes et des pratiques : qui vient pêcher ? Combien sont-ils ? D’où et pourquoi viennent-ils ? Sont-ils prêts à s’investir dans la gestion de l’activité ? Des interventions viendront porter un éclairage précis sur la situation oléronaise, présentée à cette occasion comme un exemple de territoire où la P.P.R. fait partie intégrante du patrimoine local ; enfin, des débats issus des tables rondes devraient permettre de confronter les points de vue des différents acteurs sur ces pratiques.

Les activités de P.P.R. entraînent forcément des impacts sur l’environnement littoral où elles se pratiquent. Nous envisagerons lors de ce colloque les différents points d’impacts de ces activités sur les habitats, les espèces ciblés et les peuplements de faune et de flore associés. Selon les propositions à venir, les divers types de pêche à pied se déroulant sur les différents habitats (rocheux, sablo-vaseux) pourront être abordés.

Enfin, les modes de gouvernance ne seront bien évidemment pas négligés. En mettant en avant un diagnostic de l’existant sur le rôle des différents acteurs de l’Île d’Oléron, nous souhaitons que cet exemple soit décliné à différentes échelles spatiales du territoire national par le biais des interventions des gestionnaires, des chercheurs travaillant sur d’autres littoraux où s’exercent ces activités de pêche.

Comme on le voit, l’enjeu du colloque est de croiser les regards, les approches, les résultats pour faire émerger des modes de gestion et de gouvernance appropriés pour la préservation, durable dans le temps, aussi bien des pratiques de P.P.R. que des ressources impactées par ces dernières. La nécessité de cette vision transdisciplinaire (plus que pluridisciplinaire) de la problématique de la P.P.R. sera sans aucun doute mise en avant.

publie le vendredi 21 septembre 2012