Annuaire > Torres Lucas

  • Équipe de rattachement : AMARE
  • Statut : Doctorant

Thèse de doctorat (2015-2018)

Ecole doctorale Gay Lussac
Formation d’origine : Master Biologie Evolutive et Ecologie, 2013-2015

(2015 - 2018) Vers une approche phylogénétique de la conservation : application aux pétrels (oiseaux marins).

Mots clés : génétique des populations, phylogéographie, phylogénie, Procellariiformes, conservation

Responsables scientifiques :

  • Vincent Bretagnolle, Chercheur, CEBC
  • Eric Pante, Chercheur, CNRS, LIENSs

Financement : Allocation ministérielle

Vers une approche phylogénétique de la conservation : application aux pétrels (oiseaux marins).
Près de 40% des espèces d’oiseaux marins (majoritairement des pétrels) sont mondialement menacés. Les enjeux de conservation de ces oiseaux doivent être clarifiés, au moyen d’une meilleure connaissance de leur systématique et histoire évolutive. Par ailleurs les processus de différenciation des populations et la phylogéographie de nombreuses espèces de pétrels restent mal connus. Ce sont des organismes hautement mobiles, caractéristique supposée les affranchir de barrières géographiques à la dispersion. Cependant, en dépit de cette mobilité, on observe parfois au sein d’une même espèce une différenciation de populations importante. Plusieurs explications sont avancées, notamment le caractère hautement philopatrique de certaines espèces pourrait supprimer partiellement ou totalement l’effet de la dispersion. Toutefois il est nécessaire d’approfondir les connaissances sur les mécanismes à l’origine de la différenciation chez ces espèces. L’objectif général de la thèse consiste à étudier les caractéristiques phylogénétiques et phylogéographique des Prcellariidae afin de mieux décrire leur distribution actuelle et les processus de différenciation ayant eu cours dans cette famille, ainsi que d’identifier les taxons à forts enjeux de conservation.