Annuaire > Guérin Thomas

Thèse de doctorat 2012/2015
Ecole doctorale de l’Université de La Rochelle (Gay Lussac)

Formation d’origine :
Master Recherche ENVOLH (Environnements Océaniques, Littoraux et Hauturiers), Bordeaux 1, 2010-2011

(2012-2015) Morphodynamique séculaire et architecture à très haute résolution des dépôts estuariens

Mots clés : Océanographie côtière, morphodynamique, estuaires, stratigraphie, dynamique sédimentaire, modélisation numérique

Directeur de thèse :
Eric Chaumillon, Maître de conférence, Université de La Rochelle, LIENSs UMR 7266
Xavier Bertin, Chargé de recherche CNRS, Université de La Rochelle, LIENSs UMR 7266

Financement : Allocation de la Région Poitou-Charentes



Morphodynamique séculaire et architecture à très haute résolution des dépôts estuariens.
La sismique THR (Très Haute Résolution) offre la possibilité de montrer avec beaucoup de détails l’architecture des dépôts de comblement. Ces dépôts estuariens et leurs évolutions morphologiques, bien contraintes par les bathymétries historiques, représentent la mémoire environnementale des côtes et permettent de reconstituer les variations du niveau marin, les conditions climatiques et hydrodynamiques, les impacts anthropiques, pour les derniers siècles à millénaires. Mais ces investigations sont limitées quand des forçages environnementaux différents agissent de concert et/ou produisent des effets proches. De plus la détermination des processus physiques qui contrôlent l’architecture des dépôts demeure souvent spéculative.
Afin de mieux comprendre les processus physiques qui contrôlent l’évolution des formes côtières et de leur enregistrement stratigraphique, les interprétations de la base de données acquises dans le laboratoire seront revisitées grâce à la modélisation morphodynamique. Le système de modélisation morphodynamique utilisé, reposant sur le code de calcul SELFE, sera amélioré afin de pouvoir réaliser des prédictions morphologiques sur des échelles décennale à séculaire. Ce système de modélisation sera forcé grâce à des modèles régionaux de vague et de marée, pour lesquels des simulations rétrospectives ont déjà été réalisées sur la période 1871-2011.
Une fois les évolutions bathymétriques reproduites par le modèle, des profils stratigraphiques synthétiques seront réalisés. La modélisation numérique permettra de tester les différents forçages ainsi que leurs contributions respectives et de faire un bond en avant dans l’interprétation sismique.

Publications :

  • Marieu, V., Guérin, T., Capo, S., Bru, D., Lubac, B., Lafon, V., Bonneton, P. (2012).Bathymétrie de l’embouchure du bassin d’Arcachon par fusion de données hétéroclites et reconstruction bathymétrique. XIIèmes Journées Nationales Génie Côtier – Génie Civil, Cherbourg.