Programmes de Recherche > RÉOMERS

RÉOMERS : Résilience des territoires d’Outre-Mer aux risques météo-marins dans le contexte du changement global (2013-16)

  • Principales collaborations :
    CEJEP (Université de la Rochelle)
    EPHE Dinard (Laboratoire GEL UMR 8586 PRODIG, Labex Corail)
    UMR LETG 6554 Caen (Laboratoire Géophen)
    IDDRI-Sciences Po (Paris)
    CREGUR EA 12 (La Réunion)
    School of Environmental Sciences (University of Ulster, Coleraine)
    University of the South Pacific (Fiji)
  • Mots-clés : risques liés à la mer (érosion et submersion), trajectoires de vulnérabilité et de résilience, changement global, Outre-Mer, Ile de la Réunion, Polynésie Française

Présentation et objectifs du projet

Ce programme vise (i) à mieux connaître les composantes de la vulnérabilité et de la résilience ainsi que leur évolution récente, et (ii) à mieux comprendre leurs articulations à différentes échelles spatio-temporelles en vue d’apporter des éléments concrets pour la réduction des risques liés à la mer actuels et futurs, aux niveaux local et national.

Il apportera, pour les deux Outre-Mer considérés (Réunion et Polynésie Française), des réponses aux questions suivantes : quelles côtes sont et seront affectées par quels aléas naturels, avec quelle intensité, et suivant quelles temporalités ? Comment les écosystèmes (récifs coralliens) répondent-ils aux forçages météo-marins et en quoi ceux-ci affectent-ils leurs fonctions ? Quels facteurs régissent la résilience et l’adaptation des sociétés ? Et au-delà de favoriser la résilience, comment l’amélioration de la connaissance permet-elle de renforcer les politiques et stratégies de gestion des risques liés à la mer dans le contexte de leur exacerbation par le changement climatique et de fortes pressions anthropiques ?

Ces questions posent celle de savoir sur quelles bases l’on peut aujourd’hui parler de la résilience actuelle et future d’un territoire en particulier, et identifier des leviers pour la renforcer. Ainsi, ce projet vise à apporter un appui aux politiques publiques de réduction des risques, de gestion intégrée du trait de côte et d’adaptation au changement climatique, aux échelles locale à nationale. Il s’appuie sur une approche territorialisée, systémique et dynamique multi-échelles, suivant l’hypothèse que comprendre les chaînes d’impacts et reconstruire les trajectoires de vulnérabilité et de résilience permet d’informer les politiques publiques, à partir de données empiriques et robustes sur les évolutions récentes en matière d’impacts, d’exposition et de réponses aux risques.
Ce projet transdisciplinaire mobilise des compétences et méthodes relatives à la géomorphologie, à la géomatique, à la géographie humaine et au droit. Il est structuré en 5 étapes interdépendantes :

PNG - 347.1 ko

L’intégration science/décision s’appuie sur une collaboration étroite avec les acteurs locaux qui débouchera sur l’organisation d’ateliers et sur un séminaire national qui permettront d’en diffuser les résultats, de mettre en débat diverses stratégies de réduction des risques actuels et futurs, et peut-être d’identifier des opérations pilotes et/ou de contribuer à la révision/l’élaboration d’un document stratégique d’adaptation.

Principaux résultats attendus

  • Amélioration de la connaissance des aléas érosion côtière et submersion et des impacts des événements météo-marins extrêmes dans les Outre-Mer
  • Construction de modèles de chaînes d’impacts génériques, par type d’événement et par territoire
  • Cartographie de l’exposition des enjeux humains aux aléas météo-matins actuels et futurs sur les îles étudiées (La Réunion ; Tahiti, Rangiroa et Tubuai en Polynésie française)
  • Évaluation de la contribution des écosystèmes à l’amortissement des aléas
  • Évaluation de la contribution des ouvrages de défense à la vulnérabilité des littoraux

  • Cartographie de la vulnérabilité sociale aux risques d’érosion et de submersion marine
  • Reconstruction des trajectoires de vulnérabilité et de résilience : hiérarchisation des 
facteurs d’influence et identification de leviers pour l’action publique

  • Analyse des politiques publiques de gestion des risques et d’adaptation au changement 
climatique et des opportunités que pourrait apporter la coopération décentralisée Outre-Mer
  • Analyse et mise en débat auprès d’acteurs institutionnels de la faisabilité de stratégies de réduction des risques liés à la mer et d’adaptation au changement climatique.

Prix

Obtention du prix Jean Rostand, prix littéraire scientifique décerné par le MURS (Mouvement Universel de Responsabilité Scientifique) à un ouvrage de vulgarisation scientifique, pour l’ouvrage Ces îles qui pourraient disparaître, publié aux éditions Le Pommier, Paris, en 2012.

Publications

Duvat V., 2015. Changement climatique et risques côtiers dans les îles tropicales. Les Annales de Géographie, n°705, pp. 541-566.

Magnan A., Duvat V., 2015. Phosphate mining risks atoll culture. Nature, vol. 522, p. 156, 11th June 2015

Magnan A., Duvat V., 2015. La fabrique des catastrophes naturelles. Natures Sciences Sociétés, DOI : 10.11051/nss/201503, disponible en ligne sur www.nss-journal.org

Duvat V., Magnan A., Gattuso J.-P., 2015. Small islands, ocean and climate. Ocean & Climate Platform, pp. 47-59. Disponible en ligne sur www.ocean-climate.org

Testut L., Duvat V., Ballu V., Fernandes R., Pouget F., Salmon C., Dyment J., 2015. Shoreline changes in a rising sea level context : the example of Grande Glorieuse, Scattered Islands, Western Indian Ocean. Acta Oecologica, en ligne, doi : 10.1016/j.actao.2015.10.002

Nurse L., McLean R., Agard J., Briguglio L., Duvat V., Pelesikoti N., Tompkins E., Webb A. 2014. Small Islands. In : Climate Change 2014 : Impacts, Adaptation and Vulnerability Contribution of Working Group II in the Fifth Assessment Report of the Intergovernmental Panel on Climate Change. Cambridge University Press, Cambridge, UK, pp.

Duvat V., Magnan A., 2014. Des catastrophes… "naturelles" ? Coll. Essais, Le Pommier-Belin, Paris, 368 p. Ouvrage sélectionné pour le Prix du Livre Environnement 2015

Duvat V., Magnan A., Pouget F., 2013. Exposure of atoll population to coastal erosion and flooding : a South Tarawa assessment, Kiribati. Sustainability Science, Understanding and Managing Global Change in Small Islands, 8(3) : 423-440. DOI : 10.1007/s11625-013-0215-7

Duvat V., 2013. Coastal protection structures in Tarawa Atoll, Republic of Kiribati. Sustainability Science, Special Issue Understanding and Managing Global Change in Small Islands, 8(3) : 363-379. DOI : 10.1007/s11625-013-0205-9

Duvat V., 2013. Les cyclones dans les Outre-Mer français, pp. 68-69 ; Les impacts du changement climatique dans les îles tropicales françaises, pp. 72-73. In : Y. Veyret et R. Laganier (dir.) - Atlas des risques en France : prévenir les catastrophes naturelles et technologiques. Autrement, Paris, 96 p. - ISBN : 978-2-7467-3431-9

Duvat V., Magnan A., 2012. Ces îles qui pourraient disparaître. Coll. Essais, Le Pommier, Paris, 186 p. ISBN : 978-2-7465-0589-6

Duvat V. (contributeur principal), 2012. Les Outre-Mer face au défi du changement climatique. ONERC, Rapport au Premier Ministre et au Parlement, La Documentation Française, Paris, 216 p.

Magnan A., Duvat V., Garnier E., 2012, Reconstituer les trajectoires de vulnérabilité pour penser différemment l’adaptation au changement climatique, Nature, Sciences Sociétés, 20 : 82-91.

Rapports d’étude

Duvat V., 2015. Rapport d’avancement du projet de recherche Réomers Résilience des territoires d’outre-mer aux risques météo-marins dans le contexte du changement global, programme de recherche Risques Décision Territoires, MEDDE, n°13-MRES-RDT-1-CVS-022, 101 p.

Duvat V., Salmon C., 2015. Étude de l’évolution de la position du trait de côte des îles coralliennes des atolls de Rangiroa et de Tikehau, archipel des Tuamotu, Polynésie Française. Rapport de recherche du projet Réomers (Résilience des territoires d’outre-mer aux risques météo-marins dans le contexte du changement global), programme de recherche Risques Décision Territoires, MEDDE, n°13-MRES-RDT-1-CVS-022, 135 p.

Duvat V., Salmon C., Pillet V., 2015. Étude de l’évolution de la position du trait de côte des îles coralliennes des atolls de Takaroa et de Mataiva, archipel des Tuamotu, Polynésie Française. Rapport de recherche du projet Réomers (Résilience des territoires d’outre-mer aux risques météo-marins dans le contexte du changement global), programme de recherche Risques Décision Territoires, MEDDE, n°13-MRES-RDT-1-CVS-022, 94 p.

Duvat V., 2015. Étude de l’évolution de la position du trait de côte des îles coralliennes des Tuamotu du nord (Polynésie Française). Rapport de synthèse. Projet Réomers (Résilience des territoires d’outre-mer aux risques météo-marins dans le contexte du changement global), programme de recherche Risques Décision Territoires, MEDDE, n°13-MRES-RDT-1-CVS-022, 39 p.

Ranché M., Duvat V., Magnan A., 2015. Chaînes d’impacts d’événements passés ayant affecté l’atoll de Mataiva, archipel des Tuamotu, Polynésie Française, Projet Réomers (Résilience des territoires d’outre-mer aux risques météo-marins dans le contexte du changement global), programme de recherche Risques Décision Territoires, MEDDE, n°13-MRES-RDT-1-CVS-022, 32 p.

Ranché M., Magnan A., Duvat V., 2015. Les dispositifs de protection littorale sur les atolls de Rnagiroa et de Tikehau, Tuamotu, Polynésie Française. Projet Réomers (Résilience des territoires d’outre-mer aux risques météo-marins dans le contexte du changement global), programme de recherche Risques Décision Territoires, MEDDE, n°13-MRES-RDT-1-CVS-022, 62 p.


Ce projet est soutenu par le MEDDE dans le cadre de l’AAP Risques, Décisions, Territoires 2013
publie le mercredi 13 janvier 2016