Jessin Jeremy

Thèse de doctorat (2020-2023)
Ecole doctorale du Pacifique
Formation d’origine :
Master EIO (Environnement Insulaire Océanien), Sorbonne Université 2018-2020

(2020-2023) Développements méthodologiques pour l’évaluation des potentiels de résilience des territoires littoraux insulaires face aux risques - Application à la Polynésie Française et Charente-Maritime

Mots clés : Résilience, risques cotiers, UAV, système d’aide à la décision spatial, observatoire, Iles de Charentes Maritimes et Polynésie française
Responsables scientifiques :
-  Nathalie LONG, Chercheure CNRS - HDR, Université de La Rochelle, LIENSs UMR 7266
Financement : Demi bourse : La Rochelle Université, Université de la Polynésie française



Développements méthodologiques pour l’évaluation des potentiels de résilience des territoires littoraux insulaires face aux risques - Application à la Polynésie Française et Charente-Maritime
Avec les pressions croissantes sur les territoires insulaires et leurs régions côtières, le besoin d’intégrer de nouveaux concepts pour une meilleure gestion des risques naturels augmente également. Ma thèse vise à développer une méthodologie pour identifier la résilience des territoires côtiers insulaires face aux risques tels que l’érosion, la submersion marine, les inondations, et bien d’autres encore.
En outre, un effort pour évaluer la capacité des drones à fournir un flux constant de données dans le contexte côtier de la Polynésie française et de La Rochelle est en cours. Les drones ont la capacité de fournir des données répétitives de haute résolution à faible coût, allant de la photogrammétrie à la télédétection. De tels efforts restent relativement inédits en Polynésie française et présentent un potentiel d’intégration efficace.
Ces deux objectifs sont destinés à être liés par le développement d’un système spatial d’aide à la décision qui facilitera la compréhension et l’acceptation de ces résultats afin de fournir des informations utiles aux décideurs. Ces informations utiles aux décideurs serviront à développer des stratégies de gestion des risques résilientes sur un pas de temps long.


Principales collaborations :
  • Damien, Serre, Maitre de Conférence, UMR 7300 ESPACE—Avignon Université
  • Charlotte, Heinzlef, Maitre de Conférence, CEARC, Université Paris Saclay

Publications :

  • Lamaury,Y. ;Jessin,J. ; Heinzlef, C. ; Serre, D. Operationalizing Urban Resilience to Floods in Island Territories—Application in Punaauia, French Polynesia. Water 2021, 13, 337. https://doi.org/10.3390/w13030337
  • Jessin, J. ; Heinzlef, C. ; Long, N. ; Serre, D. Supporting a Resilience Observatory to Climate Risks in French Polynesia : From Valorization of Preexisting Data to Low-Cost Data Acquisition. Water 2022, 14, 359. https://doi.org/10.3390/w14030359

Activités d’enseignement :

  • Enseignement à l’Université de La Polynésie française au sein du département de Géographie
  • Co-encadrement de stage de Master 2 au sein du labo UMR 241 EIO a l’Université de La Polynésie française.