Annuaire > Richard Pierre, DR2

This article is availabie in English

Chercheur, DR2 Emérite
CNRS
Section de Recherche : section 20
Institut référent : INEE

Mots clés : Ecologie isotopique, écosystèmes littoraux, réseau trophique, matière organique, microphytobenthos, apports continentaux, transfert de contaminants

Thèmes de Recherche.
Ecologie isotopique des écosystèmes côtiers
Déterminer les sources de matière organique à l’origine de la forte productivité des zones littorales, analyser leurs voies de transfert et les facteurs environnementaux ou anthropiques qui les contraignent constituent l’objectif central de mes recherches.

Les approches isotopiques développées ont permis de démontrer le rôle prépondérant des sources primaires benthiques, et en particulier du microphytobenthos, et de mieux comprendre la structure et le fonctionnement actuels des environnements de substrat meuble, comme dans les Pertuis Charentais,

La nature des habitats sédimentaires est un déterminant fort de la typologie des producteurs primaires, des réseaux trophiques qu’ils alimentent et des services écosystémiques rendus. Cela pose la question de l’évolution du fonctionnement de ces écosystèmes littoraux en regard des forçages climatiques et anthropiques pouvant affecter l’environnement sédimentaire. C’est l’objet de mes recherches actuelles qui visent à analyser le fonctionnement des réseaux trophiques passés et le mettre en relation avec les changements du trait de côte et de nature sédimentaire liés aux changements du niveau de la mer et aux activités humaines.

 

cliquer sur l’image pour l’agrandir


 
δ13C des huîtres Crassostrea gigas et de leurs ressources trophiques au long du gradient continent-océan dans la baie de Marennes-Oléron (modifié de Riera & Richard, Estuarine, Coastal & Shelf Science, 1996, 42 : 347-360)
Cette étude basée sur l’analyse des isotopes du carbone a permis de démontrer pour la première fois le rôle important du microphytobenthos comme ressource trophique des huîtres, l’analyse des isotopes de l’azote montrant par ailleurs que les macroalgues ne sont pas significativement utilisées.
Ce résultat a ensuite été généralisé à la plupart des consommateurs déposivores et d’autres suspensivores dans beaucoup d’autres environnements intertidaux vaseux ou sablo-vaseux.

Liste des publications :
* Cette liste est une extraction automatique des publications référencées sous HAL qui est susceptible de contenir des doublons. Ces derniers sont en cours d’analyse et seront supprimés prochainement.

L’île Madame à l’embouchure de la Charente (Photo Ph. Dufour)