Vincent Julia

Thèse de doctorat (2018-2021)
Ecole doctorale EUCLIDE de l’Université de La Rochelle
Formation d’origine :
Master Biotechnologies parcours Biochimie Université de La Rochelle 2016-2018

(2018-2021) Mécanismes de biominéralisation par les microorganismes en milieu marin, couplée à la protection cathodique des structures métalliques, afin d’augmenter la durée de vie des ouvrages du littoral

Mots clés : Bactéries marines ; Biominéralisation en milieu marin ; Protection cathodique ; Dépôts calcomagnésiens
Responsables scientifiques :
-  Sophie SABLE, Maître de conférences HDR, Université de La Rochelle, LIENSs UMR CNRS 7266
-  Marc JEANNIN, Maître de conférences HDR, Université de La Rochelle, LaSIE UMR CNRS 7356
Financement : Université de La Rochelle (financement CDA de La Rochelle)



Mécanismes de biominéralisation par les microorganismes en milieu marin, couplée à la protection cathodique des structures métalliques, afin d’augmenter la durée de vie des ouvrages du littoral
Dans une volonté de protection des zones côtières, il est nécessaire de trouver un moyen de lutte efficace contre l’érosion du littoral avec un impact réduit sur l’environnement et sans contraindre les intérêts socio-économiques. Le processus de protection cathodique, qui initialement est utilisé pour protéger contre la corrosion marine les ouvrages métalliques enterrés ou immergés, peut être détourné pour créer des dépôts calcomagnésiens, matériaux utilisés dans le renforcement des zones côtières. Certains microorganismes de l’environnement sont connus également pour réaliser la biominéralisation, c’est-à-dire qu’ils ont la capacité à produire des cristaux de carbonate de calcium et/ou de magnésium. Afin de développer et d’accélérer la conception d’écomatériaux, il est nécessaire d’évaluer en milieu marin, le potentiel biotechnologique des microorganismes capables de biominéraliser couplés à la protection cathodique et d’établir si une synergie est possible entre ces procédés. Ces études vont permettre d’explorer des métabolismes microbiens originaux au sein d’un nouvel écosystème que sont les dépôts calcomagnésiens, et de caractériser les minéraux qui s’y sont formés.
Observation de bactéries, Sporosarcina pasteurii (DSM 33), enrobés de cristaux de carbonate de calcium en microscopie optique (X1000)
Observation d’une grille en acier placé sous protection cathodique en milieu marin peuplée d’organismes marins (A) et formation de calcite (blanc) en absence d’organismes marins (B)


Principales collaborations :
  • Prénom, Nom, Titre, Organisme
    - Isabelle Lanneluc, MCF, LIENSs – BCBS
    - Christine Dupuy, Pr, LIENSs – BIOFEEL
    - Hélène Agogué, CR, LIENSs – BIOFEEL
    - Philippe Refait, Pr, LaSIE
    - René Sabot, MCF, LaSIE
    - Philippe Turcry, MCF, LaSIE
    - Pierre-Yves Mahieux, MCF, LaSIE

Publications : (extraction automatique HAL)

Activités d’enseignement :

  • Vacations au sein de l’Université de La Rochelle au sein des départements de Biotechnologie et de Biologie