Atelier Biodiversité Portuaire

QUAlité des Milieux marins dans les zones POrtuaires
- Projet FEAMP 2019-2022 -

Actions citoyennes pour la caractérisation de la biodiversité portuaire :

Premiers essais pour l’identification des espèces de poissons dans le port de l’Ile Rousse

-* Vendredi 10 juin 2022

  • 9h30 Accueil des élèves de CM1-CM2 de l’école primaire Belgodère ( 30 participants)
  • 10h Présentation de la démarche pédagogique et description du protocole à suivre pour
  • le prélèvement d’eau
  • 10h30 Présentation du Port de Plaisance Ile Rousse
  • 11h Réalisation des prélèvements par les élèves (par petits groupes)
  • 12h Déjeuner & Retour vers l’école
  • Après-midi
  • 13h30 Accueil des élèves de CM1-CM2 de l’école primaire de l’Ile Rousse ( ? participants)
  • 14h Présentation de la démarche pédagogique et description du protocole à suivre pour
  • le prélèvement d’eau
  • 14h30 Présentation du Port de Plaisance Ile Rousse
  • 15h Réalisation des prélèvements par les élèves (par petits groupes)
  • 16h Gouter & Retour vers l’école

Les techniques d’ADN environnemental reposent sur le fait que tous les animaux répandent
leur ADN dans leur milieu environnant, notamment pour les poissons par la perte de cellules,
de mucus, d’écailles de fèces ou par différentes sécrétions. C’est ce qu’on appelle l’ADN
environnemental, ou ADNe. Une grande proportion du matériel génétique est commune à
tous les animaux (ou plantes, virus, bactéries…), mais certaines sections sont uniques à
chaque espèce, ce qui permet de les différencier. Ainsi, un échantillon d’eau prélevé en mer,
par exemple, peut contenir de nombreuses molécules d’ADN en suspension, qui
représentent techniquement l’ensemble des espèces qui y vivent.
L’analyse de l’ADN environnemental permet aux scientifiques de vérifier la présence ou
l’absence d’animaux, sans même les voir ! La science citoyenne a la capacité de mobiliser les
passionnés de la nature pour répondre à certaines grandes questions scientifiques de notre
temps. Ici il s’agit de s’intéresser à la biodiversité dans les ports, méconnue même par les
scientifiques tant le milieu est complexe à échantillonner. L’ADNe permet dorénavant de
relever le défi en sensibilisant et impliquant les citoyens dans des études scientifiques et des
suivis de cette biodiversité invisible à l’oeil nu.
Les scientifiques du projet QUAMPO mettront à disposition 9 kits d’ADN environnemental
pour la caractérisation des espèces de poissons présents dans le port de plaisance de La
Rochelle. Pour cela, 3 sites aux caractéristiques environnementales et pressions anthropiques
différentes au sein du port de L’Ile Rousse ont été choisis :
1- La zone de carénage
2- La zone d’arrivée du Ferry de Corsica Ferries
3- La zone de la station d’essence
Les enfants de CMI/CM2 se répartiront par groupe de 10 sur chaque site et 3 kits seront
utilisés par site.
Le protocole d’échantillonnage comprend 3 étapes :
1. Les enfants réaliseront les prélèvements d’eau du port de plaisance (20 prélèvements
d’eau sont nécessaires pour assurer une bonne représentativité de l’échantillonnage).
2. Chaque prélèvement d’eau sera ensuite filtré à l’aide du filtre fourni dans le kit.
3. Les filtres seront expédiés au laboratoire pour les analyses.
1. Prélèvement d’eau 2. Filtration 3. Envoi des filtres
A la suite des analyses, le laboratoire enverra à la rentrée scolaire 2022/2023, la liste de
toutes les espèces de poissons présentes dans les 3 sites échantillonnés du Port de Plaisance
de l’Ile Rousse.
L’objectif scientifique et pédagogique sera de caractériser ainsi les espèces de poissons
présentes sur les sites choisis afin d’observer d’éventuelles différences dans la composition
des communautés de poissons et d’échanger sur les raisons de ces potentielles différences
en lien avec les caractéristiques des sites échantillonnés.
Cette action s’inscrit dans le projet QUAMPO : QUAlité des Milieux marins dans les zones
POrtuaires en Méditerranée porté par l’Université de La Rochelle en partenariat avec
STARESO.

Site internet : Quampo – Un site utilisant Sites Projet Recherche (univ-lr.fr)
Contacts : Hélène THOMAS hthomas@univ-lr.fr
Bénédicte MADON benedicte.madon@univ-lr.fr
Michel MARENGO michel.marengo@stareso.com

publie le jeudi 2 juin 2022