Actualités > Conférence : La Polarisation Provoquée : une nouvelle ancienne méthode géophysique

Vendredi 8 décembre 11:00-12:30

Institut de Littoral et de l’Environnement2 rue Olympe de Gouges Retour ligne automatique
17000 La Rochelle

Séminaire de la Fédération de recherche en environnement et développement durable (FREDD)
Proposée et Coordination par Vivien Mathe

Vendredi 8 décembre 2017, à 11h

Bâtiment ILE. Salle de séminaires

Nicolas Florsch

Unité de Modélisation Mathématique et Informatique des Systèmes Complexes (UMI 209)
Professeur à Sorbonne Université

Cette méthode géophysique a été inventée par les frères Schlumberger entre 1910 et 1920. Ils ont constaté qu’après coupure d’un courant électrique continu dans le sol, la différence de potentiel prise entre deux électrodes ne s’annulait pas immédiatement, mais présentait une rémanence avec une décroissance proche de l’exponentielle. C’est forcément qu’il y a, quelque part, une accumulation réversible de charges électriques.

Et ainsi chaque fois que l’on entreprend une prospection électrique, il est possible d’accéder, à condition de les mesurer en plus, à au moins deux grandeurs supplémentaires caractéristiques de cette accumulation : une amplitude de cette rémanence, et une constante de temps.
On présentera d’abord l’historique de ce qui est devenu la méthode de Polarisation Provoquée (PP). On en présentera ensuite la version modernisée, en proposant un état de l’art théorique et instrumental. Enfin, plusieurs exemples montreront qu’après l’histoire longue des applications à la prospection minière, la PP présente un grand potentiel pour certaines caractérisations du sous-sol en environnement.

publie le mercredi 6 décembre 2017