Hingant Marion

Ingénieure d’études
CNRS

Mots clés : Plastiques ostréicoles, microplastiques, vieillissement, toxicité, polluants organiques persistants

Fonction : Chargée de projet Plastic Lab

Responsables scientifiques :
-  Hélène Thomas, La Rochelle Université, LIENSs UMRi 7266

Les macroplastiques d’origine ostréicoles sont retrouvés en nombre conséquent sur les littoraux des Pertuis Charentais chaque année, conséquence des pertes et décrochages sur les zones de production. Avec pour objectif l’amélioration des techniques de production, la recherche scientifique mise sur une meilleure compréhension du comportement des plastiques utilisés aujourd’hui afin de mettre en place les outils de demain. Le projet Plastic Lab, porté par le Laboratoire Littoral Environnement et Société de l’Université de la Rochelle et financé par le FEAMP et cofinancé par la société TEO, a pour objectif l’évaluation du vieillissement de plastiques conchylicoles environnementaux complété par une phase expérimentale en laboratoire de vieillissement accéléré en conditions contrôlées. Dans le premier volet de ce projet, le focus a été fait sur les coupelles de captage. Des coupelles vieillies in situ dans les Pertuis Charentais et en laboratoire sous conditions accélérées et contrôlées ont été caractérisées par différentes techniques expérimentales comme la microscopie électronique à balayage, la calorimétrie différentielle, et la spectroscopie infrarouge. Une identification et une quantification des polluants organiques persistants vectorisés à la surface de ces plastiques (plastifiants de type phtalates, métaux lourds, pesticides, hydrocarbures…) par chromatographie liquide haute performance couplée à la spectrophotométrie de masse a également été menée. Les premiers résultats novateurs ont permis de développer une carte d’identité de ces plastiques « vieillis » en étudiant la cinétique de vieillissement mais également la vectorisation de potentielles toxicités et donc leurs impacts sur le milieu marin.

Collaborations scientifiques :

  • Arno Bringer, Laboratoire Qualyse La Rochelle
  • Stéphanie Mallarino, La Rochelle Université LaSIE UMR 7356
  • Egle conforto, La Rochelle Université, LaSIE UMR 7356
  • Pierre Edouard Bodet, La Rochelle Université, LIENSs UMRi 7266