Rencontre d’Orbiny

Une occasion rare de rendre hommage à un précurseur Charles-Marie Dessalines d’Orbigny (Saint-Malo 1770 – La Rochelle 1856)

En 1820, il publie la première description de l’étagement des algues en fonction de la profondeur dans les Annales du Muséum de Paris (la Société possède un original annoté par l’auteur de cette publication pionnière) ; il oriente son fils Alcide vers l’étude des foraminifères, groupe zoologique alors très mal connu ; à partir des restes fossiles et des espèces vivantes prélevés en Charente-Maritime, Alcide produit en 1825-26 la première classification cohérente, enrichie de multiples espèces nouvelles ; il reste mondialement célèbre dans ce domaine ; la Société conserve des dessins originaux et le Muséum une collection de capsules et de modèles en plâtre par Alcide lui-même.

PROGRAMME des Rencontres

Une partie historique
  • - biographie de C.M.D. d’Orbigny (Gilles Béraud),
  • - herbiers d’algues : patrimoine des musées et sociétés savantes,
  • - microphotographie et algues,
  • - biogéographie des algues : évolution des idées depuis d’Orbigny.
Une partie recherche en Charente-Maritime

Macroalgues : connaissance des espèces présentes sur nos côtes a été radicalement renouvelée ces dernières années par les travaux de Martine Bréret et de Jacques Pigeot (2007-2017).
L’introduction d’espèces allochtones est signalée par ces auteurs, après un travail initial co-signé par Pierre-Guy Sauriau en 2002.
Cette thématique a été abordée par Marc Verlaque et al. en Méditerranée dès 1994 à cause de la prolifération de Caulerpa taxifolia et sur la côte landaise plus récemment (2008).
Microalgues, archées, bactéries : les super-héros de la vasière ? Les chercheurs du LIENSs contribuent significativement à l’étude de la biologie des organismes de la vasière. Ils rejoignent la curiosité émerveillée manifestée par les membres de la Société des Sciences naturelles au XIXe siècle quand des microscopes perfectionnés d’usage plus simple et l’apparition de la photographie leur permirent de partager entre eux et avec le grand public la découverte de ce monde extraordinaire (Charles Basset à La Rochelle, années 1890).
Recherche appliquée : la ferme aquacole de spiruline à Rochefort
Située à proximité immédiate du CRIIT végétal de Rochefort (lequel aurait fourni un soutien scientifique et technique à la mise au point du procédé de production : à vérifier). Une visite possible en complément du colloque.

Une petite exposition sur les algues de Charente Maritime sera proposée pour l’évènement.

Cet évènement constitue une opportunité de rencontres et d’échanges scientifiques autour des algues pour un large public, les étudiants de MASTER SPE et les associations étudiantes de La Rochelle Université actives sur la thématique Océan.

publie le vendredi 23 juillet 2021