Équipe DPL > Axe 3 : Submersions marines

Les submersions marines sont parmi les catastrophes naturelles occasionnant les plus lourdes pertes humaines et dégâts matériels. Ces catastrophes peuvent être d’origine météo-océanique (tempête, fortes vagues, ondes infra-gravitaires) ou géodynamique (séisme, glissement de terrain) et le phasage de ces phénomènes avec la marée peut également être déterminant. Les zones littorales les plus vulnérables aux submersions marines correspondent aux environnements estuariens et aux deltas, en particulier lorsque ceux-ci présentent des zones poldérisées, souvent de très faible altitude. Les recherches menées dans l’axe 3 visent tout d’abord à mieux comprendre les processus physiques responsables des submersions marines, en combinant simulations numériques et mesures hydrodynamiques et géophysique de fond de mer pour l’aléa tsunami. Ces recherches visent également à mieux connaître la récurrence de ces phénomènes, grâce à leur enregistrement sédimentaire ou à l’exploitation d’archives historiques.

Action 1 : Processus physiques et enregistrement sédimentaire des submersions marines liées aux tempêtes, aux vagues et aux ondes infragravitaires.


Simulation numérique de la submersion marine associée à la tempête Xynthia (Bertin et al., 2014)

Action 2 : Déformations au fond de l’Océan et enregistrement sédimentaire des submersions liées aux tsunamis.
publie le lundi 9 janvier 2017