Coulombier Thibault

Ingénieur d’étude
La Rochelle Université, laboratoires LIENSs et L3i

Mots clés : sédimentologie, instrumentation, drones marin, mesure autonome, bouées océanographiques, gestion de projet

Fonction : Ingénieur exploitation d’instruments.
Membre du réseau métier CNRS « Drones et capteurs embarqués »
Plateau technique de rattachement : Plateforme géophysique, drones marins dans la plateforme drone.

Equipe de rattachement : DPL (LIENSs), Images et contenus (L3i)

Océanographe de formation je développe des méthodes d’acquisition de données en milieu marin. Depuis 2012 je participe aux activités du laboratoire LIENSs, les nombreux projets de recherche auxquels j’ai participé m’ont permis de développer mes compétences techniques et enrichir mon profil d’ingénieur en instrumentation.

Au sein du projet PAMELi, je suis en charge du développement des drones marins et de leur usage. La programmation d’une mission, l’obtention des autorisations, l’intégration de capteurs, la gestion et la valorisation des données font parties de mes taches. J’ai également une implication dans les mesures d’évènements extrêmes sur les littoraux (tempêtes, tsunami, ouragan) et de manière générale l’exploration du littoral.


Mon implication dans la recherche démarre à la naissance des projets de recherche dans la création du dispositif expérimental. De l’intégration de capteur à la gestion de projet, je veille à la qualité des données acquises et à leur valorisation. En 2022, je coordonne le lancement du projet PIA3-Equipex+ « MARMOR » qui donnera le jour à une flottille de drones marins. Ma présence entre le L3i et le LIENSs vise à favoriser les échanges et mutualiser les développements instrumentaux et méthodologiques entre les deux laboratoires.

Liste des publications :