Objectifs

Volet expérimental

Le travail de thèse, s’inscrit dans AQUAECOs dans le cadre de la démarche expérimentale, et vise à mettre en place et à conduire des expérimentations en conditions de laboratoire contrôlées dans le but de mieux comprendre la relation entre les traits biologiques des organismes et leurs réponses physiologiques à une contamination organique environnementale ; dans ce contexte, des expositions (polluant unique ou mélange de contaminants représentatifs du milieu des Pertuis Charentais : pesticides et/ou microplastiques) seront mises en place, à différents stades de vie, sur les 2 modèles d’étude sélectionnés, dans ce projet. A travers AQUAECOs, le focus sera mis sur l’huître creuse. Les premières expositions seront effectuées au stade embryo-larvaire afin d’étudier le comportement natatoire, les malformations de développement, la faculté d’ingestion et d’excrétion des contaminants et la croissance au stade larvaire (LarvesD). Ces mêmes expositions seront opérées pour la moule bleue.
Des expositions complémentaires seront mises en place sur des stades plus tardifs. Tout d’abord, le stade juvénile (stade de développement sensible aux effets environnementaux) et le stade adulte. Pour ces expositions plus longues, des analyses de comportement valvométrique ; des échantillonnages de chair (glandes digestives, branchies et restes du tissus mous) pour des analyses de biomarquers de toxicité / extraction des microplastiques par digestion des tissus ; récoltes des fèces et analyses de croissance (biométries), seront réalisés. Les expérimentations au stade adulte nous permettront de connaître l’effet de ces polluants sur une génération F1 (embryons issus de parents exposés) : effets sur la reproduction et sur le développement gonadiques/embryonnaires.
Les objectifs scientifiques du volet expérimental seront :
1- Evaluation de la contamination chimiques organiques (pesticides, microplastiques) dans les Pertuis Charentais

2- Evaluation de l’impact des contaminants sur les espèces bivalves : l’huître creuse (Magallana gigas) et la moule bleue (Mytilus edulis) à différents stades de développement.

3- Dialogues, concertation, transfert de connaissances et solution de sortie de crise en lien avec les professionnels de la filière.


Volet environnemental

Les bassins versants de la Sèvre niortaise, la Charente et la Seudre sont caractérisés par une activité agricole importante impliquant l’utilisation de nombreux pesticides. Cependant, les suivis actuels de ces contaminants se réduisent aux mesures de seulement quelques molécules de façon localisée au niveau des bassins versants et peu d’études ont fait l’objet d’un suivi intégré au niveau du littoral. Ces bassins versants urbanisés sont également la source probable de microplastiques au niveau du littoral mais les niveaux de contaminations et les effets associés demeurent inconnus. Enfin, les causes de mortalités de bivalves observées régulièrement ces dernières années seraient multi-factorielles impliquant des facteurs biologiques et chimiques dont les pesticides (pour lesquels on ne connaît pas les effets sur les bivalves des pertuis) mais elles restent aujourd’hui à élucider. Afin de mieux comprendre les liens entre la qualité environnementale des pertuis et la santé des organismes, cette étude in situ associe une démarche intégrée et novatrice.
La partie environnementale du projet vise en particulier à :
1. Caractériser la contamination spatio-temporelle en pesticides et microplastiques (MPs) en zone conchylicole des pertuis Breton et d’Antioche à travers un suivi annuel
2. Evaluer les effets de ces contaminants sur la santé des huîtres et des moules

publie le jeudi 20 juin 2019