InSEAption


PROJET EUROPÉEN InSEAption

INtegrating SEA-level Projections in climate services for coastal adaptatTION
(2017-2020)

  • Coordonnateur : Gonéri Le Cozannet, BRGM Orléans, Division Risques
  • Chercheurs de LIENSs impliqués :
    Virginie DUVAT, Professeur de géographie, coordinatrice du projet pour LIENSs
    Médéric GRAVELLE, ingénieur de Recherche en géosciences
    Heitea TEROROTUA, Doctorante en géographie (thèse CIFRE Université de la Rochelle-Créocéan)
    Guy WÖPPELMANN, Professeur de géosciences
  • Partenaires extérieurs :
    Partenaires scientifiques : BRGM Orléans, France (porteur) ; Global Climate Forum (GCF), Berlin, Germany ; Mediterranean Institute for Advanced Studies (IMEDEA), University of the Balearic Islands, Spain ; Institute for Marine and Atmospheric Research (IMAU), Utrecht, Netherlands ; Créocéan, La Rochelle, France.
    Principaux acteurs partenaires : institutions internationales et nationales concernés par les services climatiques pour l’adaptation au changement climatique ; représentants des gouvernements de la Polynésie Française et des Maldives (pays partenaires)
  • Organisme(s) financeur(s) :
    Union Européenne, European Research Area for Climate Services ERA4CS
  • Mots-clés : Services climatiques, adaptation, élévation du niveau de la mer, îles tropicales, Maldives, Polynésie française

Présentation et objectifs du projet

Le projet InSEAption répond à la demande croissante en services climatiques côtiers qu’expriment les acteurs qui agissent à différentes échelles, du global au local. Ce projet s’attache plus particulièrement à développer des méthodologies innovantes permettant d’intégrer, dans une perspective de soutien aux politiques d’adaptation, différents champs de connaissances relatifs aux projections d’élévation du niveau de la mer (IMAU, IMEDEA, BRGM), à l’évaluation de ses impacts biophysiques et socioéconomiques (GCF, BRGM, Créocéan, LIENSs), et à l’analyse des systèmes de gouvernance (GCF).
InSEAption développe ces services climatiques avec différents groupes d’utilisateurs correspondant aux différentes échelles de l’action :
(1) À l’échelle internationale à régionale (WP1), InSEAption construit des services climatiques destinés aux grands acteurs économiques, aux institutions internationales et aux gouvernements, par la mise en place de bases de données cohérentes sur l’élévation du niveau de la mer, ses impacts et l’adaptation. Ces actions se développent en appui aux sphères décisionnelles et de financement de l’adaptation.
(2) À l’échelle régionale à locale (celle des cas d’étude maldivien et polynésien, qui font respectivement l’objet des Work Packages 2 et 3), InSEAption s’emploie à répondre aux besoins des gestionnaires et des élus en services climatiques taillés sur mesure, afin de les aider à appréhender à l’échelle de leur territoire l’élévation du niveau de la mer, et ses impacts biophysiques et socioéconomiques. L’objectif est ici d’apporter un appui aux politiques de développement et d’aménagement du territoire, et de gestion des risques.

L’UMR LIENSs est prioritairement impliquée dans les Work Packages 2 (Maldives) et 3 (Polynésie française). Dans le Work Package 2, elle contribue à l’évaluation des impacts biophysiques du changement climatique. En complément, LIENSs assure la coordination du Work Package 3, développé en étroite collaboration avec le BRGM et Créocéan (thèse CIFRE de Heitea TEROROTUA).

Structure du projet InSEAption
(document de projet, p. 8)

Principaux résultats attendus

L’UMR LIENSs contribuera plus particulièrement à produire les résultats suivants :

Work Package 2 - Etude de l’évolution récente (1960-Actuel) et de la vulnérabilité des îles coralliennes des Maldives

  • Analyse de l’évolution de la surface et de la position du trait de côte sur ces îles
  • Détermination des principaux facteurs d’influence des changements observés

Work Package 3 - Polynésie française
1. Co-construction avec les acteurs concernés de services climatiques d’adaptation à l’élévation du niveau de la mer en Polynésie française

  • Service climatique « gestion durable des plages » (contrôle de l’érosion côtière)
  • Service climatique « trajectoire d’adaptation dans les atolls » (lien avec le projet STORISK)
  • Service climatique « solutions basées sur la nature » (travail sur le rôle de la végétation indigène dans la stabilisation des plages et îles coralliennes)

2. Réalisation d’un diagnostic territorial d’adaptation au changement climatique de la Polynésie française (lien avec le projet STORISK)

  • Mise au point d’une méthodologie d’évaluation de l’adaptation au changement climatique sur un territoire donné

Publications

Articles publiés dans des revues scientifiques :

  • Terorotua H., Duvat V., et al., en prep. Climate change perception by institutional actors in French Polynesia.

Communications dans des colloques :

  • Terorotua H., Duvat V., Le Cozannet G., 2018. Assessing adaptation to clilate change needs in French Polynesia. Workshop Dealing with climate change on small islands : toward effective and sustainable adaptation ? Hannover, Germany, 25-27 July 2018.

site internet du projet : http://www.inseaption.eu/

publie le mardi 20 novembre 2018