Équipe AMARE > Axe 2 : Mécanismes adaptatifs des populations

Afin d’apporter une vision évolutive de la réponse des espèces marines aux pressions environnementales, nous étudions la variabilité génétique neutre et sélectionnée par deux approches complémentaires (i) d’une part en étudiant les populations naturelles, (ii) d’autre part par un volet expérimental, pour comprendre la réponse des individus et des populations aux impacts anthropiques.
Les outils de la génétique et de la génomique nous permettent de passer de l’individu à la population et d’intégrer une échelle trans-générationnelle à nos travaux sur l’adaptation.

Mise en œuvre :

L’accès en interne à la plateforme de biologie moléculaire et plusieurs collaborations externes (Génotoul , CNRGV ) nous permettent de caractériser la structure des populations (patrons de connectivité génétique, inférences démographiques…) d’estimer des pressions de sélection sur les gènes, de quantifier des différentiels d’expression génique, etc.

Quelques projets en cours :

  • HYSEA - Nos travaux se concentrent sur un modèle biologique, Macoma balthica qui offre l’opportunité d’étudier l’évolution d’une zone hybride en formation dans un contexte de changement climatique
  • ALIVE - Effet de la température/régime alimentaire sur la durée de vie chez un poisson modèle Nothobranchius furzeri
  • RISPECT - Nous étudions l’impact de la pollution chimique sur la diversité génétique du pétoncle (Mimachlamys varia)
  • GDR MARCO - Etude de la connectivité en milieu marin

Intervenants dans l’axe :

Permanents : Pascale Garcia
Post-doctorants : Amélia Viricel
Doctorants : Alice Saunier

publie le mercredi 20 mai 2015