Arnaudin (Fruitier) Ingrid, Pr

Enseignant-chercheur , professeur des universités
Université de La Rochelle
Section de Recherche : CNU 64
Département scientifique CNRS : INEE (principal), INC (rattachement secondaire)

Mots clés : peptides et oligosaccharides thérapeutiques, actifs algosourcés, ciblage de protéases et de glycosidases humaines et bactériennes, dysfonctionnements moléculaires et cellulaires, outils du diagnostic

Production scientifique
  • 44 publications de rang A : lien ORCID
  • 9 conférences avec actes, plus de 30 communications internationales
  • 1 chapitre de livre
Encadrement doctoral, post-doctoral et autres
  • Direction et co-direction de 10 thèses (8 soutenues et 2 en cours)
  • Encadrement post-doctoral : Hugo Groult (contractuel CNRS) sur le projet d’utilisation de l’héparanase comme outil biologique pour la vectorisation de sondes dans des applications thérapeutiques et diagnostique
  • Encadrement de plus de 20 étudiants de master2 ou d’élèves ingénieurs
Thèses en cours :
  • Rémi Cousin (thèse en cours 2017- ) « Développement de modèles cellulaires et d’outils moléculaires dédiés au suivi de l’inhibition ciblée de l’héparanase, une glycosidase impliquée dans les processus métastatiques et angiogéniques ». Direction : 50% T. Maugard et 50% I. Arnaudin
  • Claire Toucheteau (thèse en cours, 2017-) ‘’Criblage, identification et mise en œuvre d’exopolysaccharides de microalgues comme agents biologiques et hydrocolloïdes’’. Direction : 50% Maugard T, 50% Arnaudin I. (Bourse ANR POLYSALGUE).
Thèse récente soutenues :
  • Nicolas Poupard ("Conception de polysaccharides sulfatés inhibiteurs de l’héparanase pour le traitement de l’angiogenèse tumorale", 30 Juin 2017, co-direction avec T. Maugard)
  • Meriem Laamari (« Approches moléculaires des effets de toxines marines et de micropolluants sur modèles cellulaires », 16 Décembre 2016, co-direction avec S. Bordenave)
  • Rachida Mersni-Achour (« Hydrolases bactériennes marines », direction, soutenance 2014)
  • Oussama Achour (« Ciblage d’hydrolases tumorales », co-direction avec T. Maugard, soutenance 2014)

 

Thèmes de Recherche :
  • Etudes et validations de nouvelles cibles biologiques en cancérologie. Développement d’actifs pharmacologiques de base polysaccharidique et peptidique à partir de biomasses algales par des approches de Biochimie, de biologie cellulaire et d’ingénierie moléculaire.
  • Etude des rôles de glycosyl hydrolases (héparanase) et de protéases impliquées dans la progression tumorale
  • Conception de mimétiques de glycosaminoglycannes ciblant l’activité hydrolytique de l’héparanase

Mes travaux de recherche en Biochimie et en Ingénierie moléculaire se déclinent en plusieurs projets, tous liés à des encadrements doctoraux. Les résultats de ces projets me permettent de concevoir différentes stratégies de ciblage d’enzymes hydrolytiques appliquées au diagnostique et/ou à la thérapeutique de pathologies humaines. Au cours de ces travaux, 1) je teste la fonction inhibitrice de polysacccharides analogues structuraux de leurs substrats. Ces actifs sont soit extraits de ressources biologiques naturelles (algues ou bactéries marines) soit conçus par voies chimiques, 2) j’étudie les mécanismes moléculaires influençant les propriétés d’invasion, de migration et d’angiogenèse de cellules modèles traitées par les actifs produits. Cela me permet de 1) manipuler les outils classiques de culture cellulaire, de biologie cellulaire et moléculaire, 2) de tester des interactions moléculaires enzyme-substrats-inhibiteurs 3) de mener des analyses protéomiques des systèmes enzymatiques et de leurs effets (1D, 2D, zymographies, blot), des dosages enzymatiques sur enzymes isolées ou à partir de milieux cellulaires complexes hétérogènes, des dosages ELISA et 4) d’utiliser tous les outils analytiques de caractérisation structurale des actifs produits (LC et LC/MS).

Cette expertise me conduit également à développer des projets de recherche « satellites » en lien avec la problématique « environnement-santé » de mon unité en me permettant de m’intéresser à des questions d’impact de l’environnement moléculaire sur le vivant. Notamment, en combinant les technologies protéomiques, enzymologiques et de chimie analytique, je peux répondre à la question des mécanismes moléculaires sous-jacents des effets toxiques de contaminants environnementaux de populations exposées à la fois humaines et animales

  • Interview réalisée à Poitiers le 27/03/2018 (disponible sur youtube)

Liste des publications :